Iki Line : Biographie


Brigitte Guillen : Biographie

Biographie


De sa terre de naissance, située bien au-delà des frontières des Pays de Savoie (l’Egypte), Brigitte Guillen a hérité d’une passion certaine pour la lumière, les contrastes, l’intensité des couleurs... Elle en a également appréhendé la chaleur, la convivialité, la générosité et le sens du partage, des valeurs transmises au quotidien par ses parents pendant toutes les années où la famille séjournera, ensuite, à Paris.

Dès son plus jeune âge, Brigitte Guillen est attirée par l’expression artistique. A l’école, elle rafle littéralement tous les premiers prix… de dessin ! Et son temps libre est déjà consacré au détournement d’objets et de matériaux, à des jeux d’association de couleurs.

Deux années de formation aux Ateliers Bartholdi (Paris) viennent compléter sa formation d’autodidacte. A la technique de la peinture à l’huile, qu’elle a découverte et acquise seule, elle adjoint de nouvelles compétences dans le dessin d’architecture. Les lignes tracées à cette époque laissent une empreinte indélébile….

Sa vie de femme et de mère de famille l'a conduit quelque temps à marquer une pause dans son élan créatif et la mène en Pays de Savoie. Elle rejoint l’univers de la presse et de la littérature en s’investissant dans la création d’un rayon «Jeunesse» au sein d’une Maison de la Presse. Pour autant, elle ne «lâche» pas complètement les pinceaux, et s’autorise, chaque année, la création d’une nouvelle toile. "Je n’ai jamais peint suffisamment à cette époque pour m’autoriser à dire que j’étais peintre".

Un nouveau tournant dans sa vie et Brigitte Guillen se lance dans la création de bijoux IKI Line et d’accessoires de prêt-à-porter. Forcément hauts en couleurs et associant des matériaux inusités dans ces secteurs de la mode.

En 1984, elle dépose un brevet et conçoit un modèle de bracelet qui fera rapidement fureur. Ses bijoux figurent en couverture des grands magazines féminins et sont plébiscités par les marques de prêt à porter.

En 1990, elle s’installe à Aix les Bains où elle décide de mettre à profit ses compétences dans le dessin architectural, son goût des lignes et son sens des couleurs pour se lancer dans le domaine de la décoration intérieure. Les coups de cœur pour les ambiances qu’elle signe se multiplient ; elle aime à dire qu’elle ne fait pas de «déco», mais qu’elle créée des atmosphères.

En parallèle, elle se forme à la céramique. Sa maison, devient sa galerie première: elle évolue, s’agrandit, mue au fur et à mesure de ses créations. Elle s’attelle à dessiner quelques premières pièces de mobilier quand, en 2000, un accident limite son activité.

A partir de 2002, Brigitte Guillen s’adonne enfin, de façon pleine et entière, à la peinture depuis la sélection des pigments, en passant par la confection de ses médiums, jusqu’à l’approche passionnée de tous les formats. Ses peintures signent la rencontre de tout ce qu’elle aime travailler : les couleurs, les lignes, la générosité des émotions, la création d’ambiances…

Brigitte Guillen se décrit comme une artiste «discrète». Elle s’expose pourtant ici et là, en France et ailleurs, avec ses créations «propres» ou des œuvres réalisées autour de thèmes imposés. Annecy, Chambéry, Genève, Antigua, Beyrouth… ont été ainsi les terres d’accueil de ses créations résolument contemporaines.

Brigitte Guillen est comme ses œuvres, sous un abord calme, serein et structuré, se cache une générosité bouillonnante et passionnée, capable d’engendrer de grands bouleversements et de faire adhérer même les plus récalcitrants à sa vision résolument optimiste de la vie.

D’ailleurs, tout semble lui réussir... Les meubles rehaussés de couleurs cirées, qu’elle réalisait autant par jeu que par plaisir, sont devenus en 2009 un nouveau projet professionnel avec la création de la marque IKI-LINE, la réalisation d’un premier catalogue, et la préparation d’un réseau de distribution très exclusif.

Pour 2011, son objectif est de poursuivre la peinture, tout en s’offrant, en en offrant à d’autres, la possibilité de partager la même passion de l’art au sein d’un atelier ouvert.

From her land of birth (Egypt), far beyond the borders of her French homeland, Brigitte Guillen nurtured a passion for lights, contrasts and colours. She also took in conviviality, warmth and generosity, core values her family kept on conveying even after moving to Paris.

From an early age, Brigitte was attracted to arts and the numerous ways in which she could express her creativity. In school her strongest skills laid in drawing, which allowed her to walk off with every single prize !
Her spare time was spent modifying objects and associating colours and materials.

Two years in the Bartholdi workshops in Paris allowed her to add architectural design to her already strong and self-developed knowledge of oil painting.
And the numerous lines she drew at that time left an indelible mark.

A busy life as a woman and mother forced her to momentarily restrain her creative impulse. She thus decided to leave Paris for a more relaxing Pays de Savoie.  But she won't let go of her brushes, and still takes time to create a new canvas every year. However, she still doesn't consider herself an artist strictly speaking: “I've never painted enough to allow myself to say I am a painter”. And these thoughts proved to be a turning point in her life.

She soon starts designing her own jewellery IKI Line and accessories line. Obviously, her creations are colourful, original and often made of unusual materials.

In 1984 she files a patent and designs a bracelet that will soon become all the rage. Her creations receive an impressive press coverage and are acclaimed by leading ready-to-wear brands.

In 1990 she moves to Aix les Bains and decides to combine her love of colours and strong lines with her knowledge of architectural design. She then naturally ventured into interior design .Her signature ambiences are extremely well received and she points out that she “does not decorate but creates atmospheres”.

At the same time she starts learning ceramics. Her house becomes her main gallery, a retreat where she evolves and expands with every new creation. She then makes a run at drawing furniture but in 2000 an accident inhibits her activity.

From 2002, Brigitte Guillen finally devotes herself to painting, from selecting pigments to making her own mediums and with a passionate approach to all formats. Her paintings are a combination of everything she enjoys manipulating: colours, lines, abundant emotions, unique and intricate atmospheres... .

Brigitte Guillen describes herself as a discreet artist. Yet she is exposed here and there, in France or elsewhere,  showcasing her own art or her take on a given theme. Annecy, Chambéry, Antigua, Beyrouth... have all welcomed her resolutely contemporary creations.

Brigitte Guillen admirably impersonates her work. A calm, serene and structured look overshadows a bubbling generosity and a genuine passion capable of triggering incredible changes. Even the most stubborn would embrace such an optimistic vision of life.And she is constantly rewarded with success... Her bold-coloured and polished furniture, made as much for game as for fun, became a professional project that established itself as a brand in 2009 (IKI-LINE) with it's first catalogue and very exclusive distribution network.Her goal this year is to keep on painting while offering to everyone the chance to share their passion for art in an open workshop.


 

Télécharger la biographie

Imprimer la biographie




PreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreloadPreload